Page : 1

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Auteurs Messages

Saintes
Membre
Messages : 1347


Posté à 06h29 le 16 Jan 21

À pas lents ton bras dans le mien
Alors qu'un pâle soleil tremble
Nous devisons rêvant ensemble
Et nos esprits sont bohémiens

Ne se lassant de voyager,
À nos corps défendant ils errent.
Insensible au froid de l'hiver
Tandis que lance un cri un geai

Morne et irascible devin
Faisant frissonner les ramures.
Nos voix ne sont plus que murmures
Laissant sa place à l'écrivain.


Machajol
Membre
Messages : 3774


Posté à 10h38 le 16 Jan 21

Deux personnages
D'un certain âge
Bras dessus bras dessous
Parcourent le parcours
Des jours et se souviennent
Des beaux jours

La main de l'écrivain écrit …

Un peu de nostalgie peut être ? …

merci de ce poème, Saintes Salut


Saintes
Membre
Messages : 1347


Posté à 10h41 le 16 Jan 21

Chaque jour si on sait le prendre à son heure de bonheur. Les beaux jours furent quelque fois un peu sombre mais ils ont tant appris.


Lau
Membre
Messages : 633


Posté à 12h34 le 16 Jan 21



Le cri du geai... Il parait que le geai jacule... (Désolé Saintes, je suis d'humeur gaudriolesque)


Ottomar
Membre
Messages : 1086


Posté à 14h06 le 16 Jan 21

Oui mais il cajole aussi, ce qui convient mieux au poème...et pour
Antonin Perbosc (1861-1944) paysan du Quercy, poète occitan et auteur du "langage des bêtes, le geai est un savant polyglotte...et jureur comme un charretier Mdr


Lau
Membre
Messages : 633


Posté à 09h00 le 17 Jan 21


Mais oui ! En plus de cajacter, cacarder, friguloter, jaser...

Je reviens à ton poème, Saintes : tendre et touchant, bien sûr.

[ suggestions :
Tandis que lance un cri le geai ;
Irascible et morne devin
]




Ce message a été édité - le 17-01-2021 à 09:02 par Lau


Saintes
Membre
Messages : 1347


Posté à 09h10 le 17 Jan 21

Lau : très perspicace correction en effet.
Ottomar : merci pour l'information.
Lau : à propos du verbe jaculer. Du CNTRL :"Percer d'un trait". Ainsi le geai perce l'atmosphère d'un trait par son cri.


Arcane
Membre
Messages : 1088


Posté à 09h36 le 17 Jan 21

Le cri du geai ? en la forêt chaque compère l'écoute et des oiseaux il est le maître qui veille sur leur paix ! Allons écolo de mes deux, il vous faudra apprendre les habitudes forestière
CRRiii ! CCRRIII !

et bisous d'Arcane Coucou Mdr


Saintes
Membre
Messages : 1347


Posté à 11h40 le 18 Jan 21

Et pourtant Arcane,dans les grands pins ou au fait des autres arbres à Arcachon les geais souvent en couple viennent nous voir : il est vrai que la forêt est à moins de 500 mètres. Salut

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Page : 1

Discussion en direct :
Connectez vous pour participer.


Derniers posts :
  • Rickways dans RECUEIL COLLECT[...]
  • Violette dans Plantes[...]
  • Lau dans Ornithologie[...]
  • Jim dans La tour enjôle[...]
  • Salus dans Plantes[...]
  • Serona dans Jean Vasca, un [...]
  • Hazarian dans Au poète artis[...]
  • Laugierandre dans Perplexe[...]
  • Eric dans Jean Vasca, un [...]
  • Kerdrel dans La tour enjôle[...]