Page : 1

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Auteurs Messages

Salus
Membre
Messages : 5188


Posté à 14h53 le 05 Apr 21


Ping...pong !
(italiques : Lau...)

...Qui engage sur "Hideur" : Service à ras du filet :

Cette angoissante malemort
Glace l’écorce et l’horreur tisse
Les traits laids d’un malin du nord,
Aux antipodes d’Eurydice.

Répons lofé :

Belle langue ! - Et que l'on remord
Et mâche, pour qu'on la métisse,
Sans hésitation ni remord,
Comme la peinture Matisse !

Reprise, avec cross, Lau :

On la malmène, aime, la tord,
Au plus profond d’elle, on s’immisce,
Mais qui pourrait nous donner tort ?
De la pensée, elle est prémisse.

Récupération et passing-shot :

Monosyllabique est le sort
Et c'est un sort mince que hisse
Comme un pavillon dans le port
Ce concile appelé "comice"

- Je viens de comprendre, good Lord !
Mais...tous ces mots que l'on ratisse !
(Il fait chauffer l'esprit, ce sport,
Ca va nous porter préjudice !)

Répons out !(faute sur la consonne d'appuis) :

Tu crois ? Comme Nietzsche au plus fort
De sa tumeur ? Quelle injustice !
Mais non ! C’est vers le vrai confort
Que s’élève cette bâtisse.

Répons :

Le monosyllabique ? - Un Fjord !
Oui ! car tu roules sur le bord,
Laissant les consonnes ! (bêtise ?
Faute habilement séductrice ?)

Nota :

Les libertés d'agencement
Sont de ces privautés d'artiste
Dont la facilité attriste
En servant d'agent de cément

Double répons aléatoirement vrillé aux points d'intersections
(points zigzag) :

Préjudice, avant le transport,
Imaginais-je sans rapport
A la poétique motrice
Où manquer d’un lemme est hantise.

Quant à

L’ordre et l’embrassement,
Les legs de cette langue actrice
Ont le rejet comme le thyrse,
Au lilas, fait l’embrasement.


(Notez, chez Lau, l'utilisation des mots
solitaires et interstitiels comme participant du vers)


Distorsion des répons en écho "wah-wah" :

De fleurs de son, comme le cistre,
Impersonnel, comme le bort,
Plus éclectique qu'un Debord,
C'est un match pour la cantatrice !

Mais !

Sans aucun embarrassement,
Cette flamme, pour qu'on l’attise,
Demandera, pour l'amatrice
- l'amateur ? - d'aller, blasphémant !

Les concurrents ont désormais une raquette dans chaque main...
Répons faussement spéculaire de Lau :

Egayant le côté sinistre,
Monotone du roulement
Des phonèmes exactement
Pareils, la « faute » est créatrice

et

Bien loin d’être une sottise,
Bousculer parfois cet accord
En un, certes, blasphème accort,
Est euphonique friandise.


Déstabilisé, votre serviteur contre-attaque néanmoins,
Mais l'azur s'éloigne, hélas :

Une inversion de la matrice ?
C'est vrai que quand l'exact te ment,
Le rythme sûr se doit dément !
(sine qua non, dans ce registre)

d'ailleurs :


- Entendu, qu'on se le dise !
Mais il faut, jusqu'au record,
Epuiser chaque raccord
Avec flamme et roublardise.

Répons (en coupant l'écheveau en quarte) :

Point d’hésitation sur la drisse :
La corde d’une basse Cort*
Mitraille, russe -un bijou Kord-**,
Le coupe-papier d’un ministre…

Horreurs

Sa lame est serment
Ocre comme le cytise
Au printemps, nulle expertise
Ne l’affirme, ni dément.


(*Cort, c'est une marque de guitare électrique, **Kord, c'est une mitrailleuse russe...)

Dernier répons (sabordé)

Je fatigue, mais je bisse ;
Plus loin qu'au nuage d'Oort
Gît la rime - et je suis "short" !
Or, ta drisse, je l'épisse !

Ouf !

Mais que c'était donc charmant
Ce torrent de mots-valise !
- Je perds ? c'est que la balise
Est trop loin, me désarmant.







Ce message a été édité - le 05-04-2021 à 19:56 par Salus


Violette
Membre
Messages : 107


Posté à 15h41 le 05 Apr 21

messieurs repos
essuyez-vous
lau travaillez votre revers
car l'ennemi est fort adroit
dans les coulisses de l'exploit
saluss rackettez plus droit
vous influencez l'adversaire
en lui montrant votre derrière
changez de court
faites plus long
tirez un peu sur les ficelles
le match retour sera l'allée
mettez des shorts en propreté
et des sketchers plus à la mode
la marque Bob est bien plus stable
sous le sable ou sur le gazon
il brûle de jouer sur table
au pingo pong avec yang
il a une revanche à prendre
sur les nippons de la chopine
enfin bravo aux deux lurons
qui se la jouent fringante
avec leurs cinquante ans ou plus
allez salusse et lob et off et out
je me retire en burn out .


Lau
Membre
Messages : 722


Posté à 19h05 le 05 Apr 21



Oh ! j’ai vu le précipice !
Aveuglé, le maillechort
De ton topspin et consort,
Me bouscula, cette épice,

Ouf,

L’éclair du diamant
De la balle était délice ;
Avant que je ne m’enlise
Sous l’hermétisme alarmant.




Ce message a été édité - le 05-04-2021 à 20:03 par Lau


Salus
Membre
Messages : 5188


Posté à 17h51 le 06 Apr 21


De la pensée attique addict
A ta tactique autocritique
Balancée, un cantique strict
Emane, au flux catadioptrique...



Ce message a été édité - le 07-04-2021 à 21:18 par Salus


Violette
Membre
Messages : 107


Posté à 20h51 le 06 Apr 21

?



Ce message a été édité - le 10-04-2021 à 07:30 par Violette

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Page : 1

Discussion en direct :
Connectez vous pour participer.


Derniers posts :
  • Machajol dans Les cerises[...]
  • Saintes dans Allons donc piq[...]
  • Ensuspens dans Les cerises[...]
  • Hoho dans La foison[...]
  • Tonindulot dans Allons donc piq[...]
  • Pierre dans Les cerises[...]
  • Salus dans Le pot de crayo[...]
  • Jim dans La foison[...]
  • Ottomar dans Les cerises[...]
  • CinquiemeVallee dans Tristesse[...]