Page : 1

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Auteurs Messages

Tom
Membre
Messages : 316


Posté à 22h31 le 17 Jul 21

Face à face, dans une symétrie parfaite de jeu d’échecs.

En attente de pièces à venir peut-être, deux assises de six lamelles de métal léger, chacune assemblée à un dossier étroit du même métal par un rivetage à deux montants mobiles permettant de plier et déplier: les sièges.

Si le face à face vient à lasser de part et d’autre de la table carrée, du même métal, de la même conception et teintée dans la masse de la même couleur blanchasse, le jeu peut changer, les chaises se porter sur des côtés adjacents, par exemple le Nord et l’Est, permettant une certaine connivence, voire une relative intimité en se serrant sur un seul et même côté au prix d’un léger débord sur les angles contigus.

En cas de bouderie ou de désaccord existentiel, l’un et/ou l’autre siège peuvent s’éloigner de la table et rejoindre les confins du jardin, se faire la gueule dans un repli sur soi jusqu’au fond de la remise laissant l’autre à sa solitude comme à sa rouille et ce jusqu’à la fin de l’hiver.

La réconciliation retrouve les mêmes, sur les versants Sud et Nord du plateau. Car c’est un plateau avec des versants, et même des tenants, des aboutissants, des ressortissants, des concupiscents et des intérêts à 7.5%.

Face à face :
Giscard et Mitterrand
(Giscard se lève et sort cérémonieusement)
Restent d’Estaing et Mitterrand
La bourse et le programme télé
Aujourd’hui et demain
La météo et la page des sports
(ça devient barbant)
Lénine et Trotski
Sigmund Freud et le barbier de Séville
Le Guadalquivir et l’Euphrate
Le Tigre et Clémenceau
Un ours blanc et un ours brun
Un fou et un cheval
Un vacancier du 31 juillet et un vacancier du 1er août (la dame est sur sa couleur)
Les trois mousquetaires (astucieusement répartis), le Rouge et le Noir
La quadrature du cercle
Un raton-laveur
Francis Ponge et Jacques Prévert


Ancienmembre
Membre
Messages : 538


Posté à 03h01 le 18 Jul 21

Francis éponge et Jacques prévient
on apporte le couvert en plastique
le rouge des grands jours
quand viennent les poètes leurs chiens chiens
et leurs mémères et alors on boit d'abord
la mantalo et le ricard puis on commence la bouftance grasse ou maigre on s'en balance
moi j'prends jamais les pilul'bleues
c'est celles qui donnent mal aux vieux
vous avez vu mme fernande comme mes seins ont refleuri je suis allée chez la marchande des 4 jeudis elle a de tout
tiens v'là luchini qui parle y va me tordre mon craillon arrête boustifaille
que je man,gions le cassoulet de la mignarde vois son cul commil est rond
toi t'es mèg comme la vieille du balcon
si on faisait une pétanque dit charlot
t'es fou y fait trop chaud dans ta cambuse
on va s'mett les panads dans l'herb'
y a la denise qu'est déjà prêt' pour la bataille
on écrira demain et si on écrit pas on s'taille le bout d'craillon dans la bataille
demain c'est lundi je m'affale dans le foin
du père à janot avec sa servante t'as vu l'morceau elle est gracieuse ell' répond bien
aux coups de reins et aux petits verres
mais gaffe au jules il la tient ferme
avec les picaillons d'la ferme
on ira la voire à la foire derrière l'église
ya un coin ousqu'on bisbille le sam'di
à l'heure o^tous les chats sont gris
salut je vais voir si la jeanne dort avec leon ou avec moi



Ce message a été édité - le 19-07-2021 à 16:49 par Violette


Ancienmembre
Membre
Messages : 538


Posté à 17h06 le 19 Jul 21

Lien internet


Tom
Membre
Messages : 316


Posté à 18h14 le 20 Jul 21

Diable ! Francis n'aura pas assez d'une éponge ....
(quand Violette se met au vert heureux)


Ancienmembre
Membre
Messages : 538


Posté à 18h24 le 20 Jul 21

mais Tom a un pouce droit qui ne plie pas dans l'arène quand vio est au milieu sous le regard des lions
merci mille fois

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Page : 1