Accueil FORUM Inscription/connexion
Poésie libre / Chut !
Poésie libre / Chut !
Poésie libre / Chut !

Chut !
par Brune


Les mains lâchèrent prise. La bouche s’ourla de silence. Les oreilles baissèrent pavillon. Le nez mit soupirail en position nuit. Les yeux tirèrent leurs rideaux à franges. A l’heure d’embrasser l’oreiller, Terre, Ciel et Mer pouvaient bien garder les moutons au chaud. Au bras de Morphée, la pensée avait déjà fugué au pays des songes. Une veilleuse faisait discrète ronde de lumière. Soudain, dans le silence épais de la sorgue, on entendit un comme cri de détresse. Une chouette hulula. Un chien hurla à la mort. Le vent se releva. Les feuilles tressaillirent. Le ciel gronda. La rivière se retourna dans son lit. Sur le rebord de la couche, à bout de souffle, le spectre se posa. Un doigt, il secoua. En vain... A peine un étirement. Une lèvre, il pinça. En vain... A peine une moue. Une narine, il chatouilla. En vain... A peine un éternuement. Un œil, il frotta. En vain... A peine un battement de cils. Devant telle léthargie, il courut murmurer à l’oreille : "Mon Cœur, m’entends-tu ?” Boom------Boom------Boom "Je sais que tu es là. Je te sens, à pas ralentis, battre le tambour de la nuit". Boom-----Boom-----Boom-----Boom "Dis-moi. Oui, dis moi ". Boom----Boom----Boom----Boom----Boom "Du grenier de ta mémoire, tu as dépoussiéré tes amours-trésors d’antan. Les couchant sur le papier, tu leur as, en souvenance, redonné corps. A Tous, sauf à Moi que tu disais le plus bel, pourquoi ?". Boom---Boom---Boom---Boom---Boom---Boom "Dans le glacé de mon suaire, j’erre comme une âme en peine et ne peux trouver le repos éternel. Je ne peux croire que tu m’aies oublié". Boom--Boom--Boom--Boom--Boom--Boom--Boom - un virage mal placé – un accident de la vie – un virage mal placé – un accident de la vie - Boom-Boom-Boom-Boom-Boom-Boom-Boom-Boom-Boom "Ô Malheureux, tais-toi. Tu vas réveiller la douleur !", dit le Gardien du sommeil. "Ouvre plutôt son éphéméride et tu y liras de feuille en jour, tatoué en filigrane au sang d’encre, souvenir permanent de Toi.



Poème posté le 18/11/19 par Brune


 Poète
Brune



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.