Accueil FORUM Inscription/connexion

Cyclotimide
par Violette


par Violette


Je suis cyclotimide Tantôt je ris Tantôt je pleure J’ai des poussées humorales Et des malaises vagalâme Alors je ferme les yeux les volets Et le cœur J’ai peur Quand le cycle devient normal Je prends mon petit vélo Et je bats le beurre Le docteur qui me connaît pas A dit c’est rien ça passera Quand vous serez dans l’eau de là Ça fait soixante ans que ça dure Et le cyclo s’arrête pas Buvez du vin pas des médocs C’est le premier qui me dit ça J’ai pris un verre de ratafia Et j’ai dansé le gigaudon Je suis tombée de mon balcon J’ai appelé l’endoctrino Celui qui sait tout quand il faut Il m’a visitée magnétique Avec son katcher robotique Rien C’est bizarre On va vous faire des rayons Oh là Charles attends Je suis allergique au soleil Des rayons j’en ai plein les yeux Je suis nyctalope tant mieux La nuit je vois sur mon écran Passer les anges du Levant J’ai fini par me refermer Hors des amis des relations Pour reprendre mes médicons Et mon cyclo qui pédale Dans mon citron Mais là-haut j’avais une bête Une mygale à mille têtes Et elle a pédalé à fond Pendant qu’on me coupe la tête Mes mains griffonnent des anions Vous savez ces petites bêtes Qui grignonnent les hommicrons Ah que la vie est belle et bête Quand on se prend la tête Dans le guidon Garçon : un rouge avec du taimeston ! Je me pompette à la maison De l’autre côté de l’écron Ils ont vu ma tête de rond Ils ont dit laissons-la tranquille Je pédale dans la semoule Avec un petit grain qui roule Dans ma ciboule Cyclotimide je vous dis C’est ce qu’ils ont mis Sur mon permis De séjour ici Qui se terminera bientôt Je le renouvelle pas J’ai mal aux mots laids A force de pédaler Adieu les cyclotrons Les crânes rasés Les casquettes et les lunettes Donnez-moi un demi citron Pour mon hémisphère senestre Sinon je penche à droite Dans les virages de ma tête Et là salut Jésus St Emilion St Lexicon Et St Patron Ils m’ont stabilisée Au stablon Ça y est je ne bouge plus Le vélo est garé moi aussi Et ma toto est sur des cales Je risque pas de m’évader Stops Sens interdits Rond-poings fermés Bouchon PS : gardez-moi le vieux moteur De la citroën à explosion De votre vieille traction A vent NB : pour les gastro-interloqués Il paraît que dans le citron Y a des circonlocutions Comme dans le côlon Et que ça s’arrête jamais Ben mon côlon On n’a pas fini de pédaler 2010 ©M.LAURENT – D’âme – dépôt légal ISBN 978-2-919390-0



Poème posté le 11/06/19 par Violette



 Poète ,
 Interprète
Violette



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)






.