Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Jenesuisrien



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Tous les poèmes sur le thème : ESPRITCliquez ici pour lire tous les poèmes sur le thème:ESPRIT

Etat non défini


C'est un état second, et hypersensible
Un état universellement non défini
Et pourtant universellement connu

Une transe émue
Une concentration qui devient un oubli
Un oubli qui se rappelle mieux de ses sens
Et qui les décrit en sensations de poésie
Sans toujours les comprendre

C'est un état précieux
Dont on recueille les secondes
Comme de l'eau pure dans un désert de microbes

C'est un état qui fait pleurer
Puis fait se sentir bien

C'est une transition vers un nouveau "moi"
Une métamorphose du niveau n au niveau n+1
n: entier réel entre 1 et plus l'infini

La contemplation, la douleur, l'exténuation sont des compagnons qui nous guident vers cet état

Et quand le soleil se lève et que son premier rayon tape notre œil...
Nous nous ranimons
Nous nous souvenons
Et nous oublions nos sens
Alors nous sommes légers et déjà nous courrons
Alors nous découvrons notre nouveau "moi"
Avec le bonheur de la continuité et de l'évolution
Et de la découverte, et de la compréhension
Jusqu'à plus l'infini.

A chaque découverte, à chaque métamorphose, nous comprenons que nous sortons de l'inconnu. Et à chaque fois, nous avons la conviction d'être entrés dans la lumière.
Pourtant - et c'est l'expérience qui parle - chaque lumière est l'ombre d'une autre.
Nous vivons donc tous dans une alternance entre ombre et lumière.

La lumière éternelle est une utopie.
Pourtant, il est essentiel de tout faire pour s'en rapprocher avant de s'enfoncer dans l'ombre éternelle de la mort.


Il est 6 heures du matin, et tandis que le soleil se lève, tandis qu'une lumière vient de s'allumer, il est temps pour moi d'oublier mes sens et de me souvenir de ma vie, pour quelques secondes, juste le temps de m'endormir, léger, après avoir pleuré, après m'être senti bien, et après avoir découvert un nouveau "moi".




Ecrit par Jenesuisrien
Tous droits réservés ©



*
Signaler le poème (Thème inapproprié)

Il y a actuellement 19 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [1]:
Milo.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [44]:
Rickways. Polymnie2. Jmd. Lo. Colline. Evemarie. Recreation. Royam. Ann. Fregat. Stapula. Cepyge X. Salus. Eolia. Mijo. Pilar. Carassius Auratus. Aurorefloreale. Leonard. Paule. Arcane. Roland. Yanis abrous. Milo. Coeur de poete . Maiko. Typique. Lastours. Zeev stern. F.Lo. Guillaume Rindelaire. Matriochka. Ombrefeuille. Caducee. Ori. Maie. Prune. Licornou. Charazed. Arya. Endy28. Vegna. chemandog. Joyeuxinconnu.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Joyeuxinconnu. Agape . chemandog. Zoelauren . Stan88. Andalou13. Les yeux fermes. Endy28. Vegna. Niap. QueenRegina7. Dizzy. Md04. Angelina. Drm. Bore. Arya. Thekidof243. Ohnonpasmoi. Jakadi.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924