Page : 1-2

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Auteurs Messages

Ensuspens
Membre
Messages : 122


Posté à 10h35 le 18 Jan 20


D’un lien, tu seras ma liberté
offerte sans réelles attaches
à mes encres et arabesques
aux contours mélancoliques.

Ô couleur d’ma vie, pose toi
sur l’ourlet de mes pages lys
qui émoussent mes secrets
en illusions et sorts désuets.

Oui! Pose toi là, sans crainte,
en petites touches aériennes
et rebelles qui sans tohu-bohus
émoustilleront les cœurs frêles.

Tu sais… Peu sauront tendres
à t’entrapercevoir sans vilénie
tant tu flirtes avec l’ambiguïté
et les feux follets voltigeurs.

Ô Toi, lien, tu es ma liberté
offerte sans ailes et taches
à mes ancres et alibabesques
aux contours élans cosmiques.


Lau
Membre
Messages : 86


Posté à 11h23 le 18 Jan 20



Poiein ! Tu voltiges


Ensuspens
Membre
Messages : 122


Posté à 11h57 le 18 Jan 20

Lau,

Depuis presque deux décennies que je traîne mes yeux par ici, je n'ai jamais lu la définition du simple mot poésie. Mais peut-être que cette définition se trouve bien cachée dans une des rubriques du site et que je n'ai pas été assez attentive.
Par contre pour ce qui est de ses règles et de ses disputes de clochers, là c'est autre chose Sourire

Ton mot Voltiger utilisé dans ton commentaire est apprécié, si clindoeil ta définition est : Se soulever, rester en suspension tout en étant animé de petits mouvements au gré des souffles d'air.
Salut



Ce message a été édité - le 18-01-2020 à 11:58 par Ensuspens


Lau
Membre
Messages : 86


Posté à 13h31 le 18 Jan 20



Poiein : faire, créer

Une définition de la création alors qu'elle est mouvement ?
On peut s'arrêter parfois et pondre des traités de prosodie, des thèses, des archithèses et des foutaises sur ce matériel mais la création, le neuf, est insaisissable ; la poésie, on l'écrit, on la lit...
J'en retiens qu'elle est fun et que tout est permis tant qu'elle m'est musique et mes tympans, ravis


Ce sont des temps, des lieux où l’on ne rêve pas :
Et pourquoi donc dormir, chaque souffle est un pas
Sur la terre d’éveillés songes ;
C’est la mort ? Fi d’elle et de ses tristes torpeurs
Qui jadis rendaient l’homme engoncé dans les peurs
Qu’il affrontait grâce aux mensonges

C’est le temps de l’écrit, c’est le règne du mot,
Qu’on lisse et qu’on malaxe et si, la nuit, penaud,
L’idée achoppe sur les pages,
Peu m'importe, le ru coule en catimini
Dans la sphère inconsciente et demain, vers midi,
Son eau recouvrira les plages





Ce message a été édité - le 18-01-2020 à 13:36 par Lau


Ensuspens
Membre
Messages : 122


Posté à 14h00 le 18 Jan 20

heureux…. impréhensible et Blôve...




Aurorefloreale
Membre
Messages : 6120


Posté à 15h33 le 18 Jan 20

La poésie suit son chemin poétique
Et sa lecture peut paraître magique,
La prosodie entraîne des liens magiques
Qui laissent libre le poète inspiré
De savoir , comment l'exprimer
et l'imprimer?
Tout de savoir revêtu la poésie est légère comme un fétu,
Aussi légère que la danseuse dans son tutu.



Ce message a été édité - le 20-01-2020 à 20:19 par Aurorefloreale


Ensuspens
Membre
Messages : 122


Posté à 21h18 le 18 Jan 20

Coucou Aurorefloreale,
je te partage une petite citation de Charles Baudelaire que tu connais peut-être :

"Qu’est-ce qu’un poète, si ce n’est un traducteur, un déchiffreur ?"


Oxalys
Modérateur
Messages : 2212


Posté à 10h05 le 19 Jan 20

Depuis … que je traîne mes yeux par ici, je n'ai jamais lu la définition du simple mot poésie.

Moi non plus, Sylvie. Toutes les fois que ce thème a été abordé, cela s’est terminé par des embrouilles indignes de poètes, chacun étant persuadé de détenir la vérité.

Par contre, j’ai trouvé, loin d’ici, bien avant de m’intéresser à la poésie et de m’y risquer, un succédané de définition qui me convient, d’autant plus que j’ai pu lire, depuis, ici-même, un long traité (les Gloses de Salus) qui confirme.

En allemand -ma langue usuelle- poésie se dit Dichtung, faire de la poésie dichten, un poète est un Dichter et un poème un Gedicht,
ce qui signifie : colmatage, colmater, colmateur -ce mot existe-t-il, d’ailleurs ?

La poésie serait donc un moyen de colmater, combler… un vide, une carence, un manque existant dans l’emploi du langage, limité d’ordinaire à son utilité pratique et immédiate.

La poésie, se servant des mêmes outils (les mots) explore et comble ces lacunes.

Cette définition logique, passant par les circonvolutions de la traduction, me convenant, il y a belle lurette que je cherche plus à savoir.

A chacun de «voltiger" (yô Lau) ou colmater selon ses goûts et capacités !

Et là je reprends ta dernière citation : "Qu’est-ce qu’un poète, si ce n’est un traducteur, un déchiffreur ?"

Et la bouclée est bouclée, comme dirait Ouroboros !

Bon dimanche à tous les intervenants et bravo Sylvie pour ce numéro d'équilibriste comme je les aime !

Salut



Ce message a été édité - le 19-01-2020 à 10:20 par Oxalys


Ensuspens
Membre
Messages : 122


Posté à 23h28 le 19 Jan 20

Oxalys,

Peut-être que chacun pourrait donner sa définition dans un nouveau topic.

Merci pour vos définitions!

Salut


Kerdrel
Membre
Messages : 224


Posté à 09h13 le 20 Jan 20

la poésie c'est la différence entre un tout auquel on enlève un rien

Sourire


Arcane
Membre
Messages : 702


Posté à 10h04 le 20 Jan 20

J'aime votre correspondance ingénue remplie de clins d'oeil bienvenus ! Ensuspensen, Sylvie ? est ( l' instigatrice ) dont l'écriture vient de me faire monter aux nues !!! Quand à Catherine, j'approuve sa pensée
"""A chacun de «voltiger" (yô Lau) ou colmater selon ses goûts et capacités de réaliste et sublime … collaboratrice """
Pense ainsi que Kerdrel
"""
la poésie c'est la différence entre un tout auquel on enlève un rien """
Je dirais -- on improvise un rien --- :)
Merci à toutes et tous :)
Coucou clindoeil



Ce message a été édité - le 20-01-2020 à 10:05 par Arcane


Brune
Membre
Messages : 95


Posté à 20h09 le 20 Jan 20

J’ai bien aimé te lire, Ensuspens.

Pour ce qui est de la poésie, je ne saurais en donner définition.

Alors, j’emprunte à Jean l’Anselme celle qui est sienne et qui me parle :
"La poésie, on ne sait pas ce que c'est, mais on la reconnaît quand on la rencontre".

Au plaisir...



Ce message a été édité - le 01-02-2020 à 08:24 par Brune


Aurorefloreale
Membre
Messages : 6120


Posté à 20h18 le 20 Jan 20

Oui le poète déchiffreur, traducteur , cela me plaît bien, un simple intermédiaire en somme, mais tellement présent et important!
Un chef d'orchestre...


Domenica
Membre
Messages : 313


Posté à 21h17 le 20 Jan 20


je crois que je préfère ne jamais savoir ce qu'est la poésie, je crois que si je savais, ça ne m’intéresserait peut-être pas autant..

clindoeil


Ancienmembre
Membre
Messages : -685


Posté à 13h56 le 22 Jan 20

La poésie selon Lanza d'El Vasto est "la clef de chaque essence et le chiffre des choses". Autrement dit, une façon d'acceder à une compréhension supérieure des objets.

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Page : 1-2