Page : 1

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Auteurs Messages

Salus
Membre
Messages : 4783


Posté à 22h42 le 09 Jul 20




Télégramme




Pas changé, suis resté
Par les uns détesté,
- stop - aimé par les autres ;
Hors toi, j’ai tout testé,
Blasphèmes, patenôtres,
Tout amour, tous apôtres !

Quand tu recevras - stop -
Ça, j’aurai sauté, hop !
Le prends pas au tragique :
J’adorais - mais polop -
Mon vampire, ma tique,
Ta promesse empirique !

Oui - stop ! - rien ne me vient ;
Seul le vent te retient
Et ton corps s’abandonne,
Pâle, qu’un brun doux teint,
A cet âpre bras d’homme
Où tu joueras Sodome !

Asynja, ma moujik,
Tu m’as, voilà le hic,
- Stop - retourné le foie,
A t’attendre ainsi ! (sic)
Encore me renvoie
Ton cœur - stop - plus de joie.

Adieu


Saintes
Membre
Messages : 1201


Posté à 17h18 le 10 Jul 20

Stop ! Déconne pas ! Stop ! Salut



Ce message a été édité - le 10-07-2020 à 17:18 par Saintes


Mahea
Membre
Messages : 510


Posté à 18h08 le 10 Jul 20

Je vois la scène en télédrame
Le souffle est long, le pied agile
Âcre, le bleu nuit à l'instant
Brûlant la soif, d'un regard calme
Face à l'amer, rien n'est tactile
Hormis ce sot compromettant.

Jour de grand vent, on ne joue pas les funambules, non mais! Quelle folie
Coucou



Ce message a été édité - le 10-07-2020 à 19:00 par Mahea


Ensuspens
Membre
Messages : 354


Posté à 07h28 le 11 Jul 20

J'ai souri à ton commentaire Mahea !
Et puis j'ai eu une image mentale de Salus et du Mistral dompté...
Bise à vous !
Salut


Salus
Membre
Messages : 4783


Posté à 22h24 le 11 Jul 20


A Saintes : - C'est pour de faux !

A Mahéa :

Suis ta vision d'un tel et trame
Ce sizain digne de Virgile
Où l'encre perse ride et tend
Les ténèbres sous le calame
Hiératique d'un alme style
Amphigourique...? - Mais pourtant !

Ensuspens :

Le vent me parle ; et nul ne dompte le Mistral.


Mahea
Membre
Messages : 510


Posté à 21h28 le 12 Jul 20

Amphigourique...

Panser

Pulse mon coeur
à l'appétit géométrique
et bat la démesure...

Mosaïques inachevées
me gantent étrangement
de rêves singuliers.
Les ailes du voyage
à l'encre de la nuit
tracent des plaisirs giratoires,
crachats d'écume
ou mousse de soleil
au disque imaginal.

Au matin volatil
un vent souffle
en grappes musicales
et mon coeur dans sa cage
en chute libre
Laisse les pensées griffées au mur
où s'accroche le silence
Quand j'ignore où elles vont.


Salus
Membre
Messages : 4783


Posté à 10h00 le 13 Jul 20


Tout le silence est un bruit qui dort,
Mais au profond coma du tumulte
Dérive, du chuchotement, moulte
Songerie à travers comme à tort...


Saintes
Membre
Messages : 1201


Posté à 11h31 le 17 Jul 20

Cela ne m'a pas échappé !


Lau
Membre
Messages : 346


Posté à 15h01 le 17 Jul 20




Juste pour signifier que j'ai lu ; que les rimes en "hop" et "ik" sont signes du type qui écrit en se cassant la tête, en arrière, afin de livrer du pur produit...

Plaisir, gracias :


Salus
Membre
Messages : 4783


Posté à 18h28 le 17 Jul 20


Saintes :

Ton attention récompensée
Par ce qu'on ressent de plaisir
A l'envers des choses saisir
Est présente dans ma pensée

Lau :

Merci pour ce morceau (be-bop ?)
- Plutôt reggae, mais, nunc et hic,
Je goûte cet artiste au top
Et son art triste à l'arsenic.

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Page : 1