Page : 1

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Auteurs Messages

Jim
Membre
Messages : 1437


Posté à 06h08 le 04 Aug 20

Depuis que le héros, le bel et fier Hector,
Par Achille vaincu, Andromaque délivre,
Qu'à l'arrière du char était traîné son corps,
Je me surpris, Hermione, à ne vouloir plus vivre !

Quel était ce désir qui soudain m’étreignait ?
Quel dieu me prit pour l'âtre en lequel ma chair brûle ?
Pyrrhus ne me voyait, pas même ne feignait !
Ô fureur ! La vengeance au désir s'articule !

J'entretenais l'espoir de Pyrrhus être aimée,
Comme la voix à l'air résonne dans l'écho.
De son mépris, je lui ferai payer l'écot !

J'usais de tout mon art pour que soit animée
Le main d'Oreste, ami cher, simple et innocent.
Pyrrhus n'aima Hermione, Oreste prit son sang.



Ce message a été édité - le 15-08-2020 à 18:08 par Jim


Laugierandre
Membre
Messages : 1326


Posté à 12h42 le 04 Aug 20


Bonjour JIM,

Les mythes antiques retrouvent une vigueur toute fraîche, dans la poésie. Ils sont, en quelque sorte, cette marque d'allégeance à l'égard de l'héritage gréco-latin mais aussi véritable langage.

Un bien agréable panégyrique dont le vers de chute (la pointe), donne tout son prix au dernier tercet. L'écriture est fluide, mise au service d'une expression personnelle et pudique du trouble amoureux.

Coucou Coucou Coucou pour le fond qui communique une émotion authentique.

En ce qui concerne la forme, juste une toute petite indication (qui n'enlève rien à la sensibilité du sonnet :

"J'entretenais cette espérance d'être aimée"

Le premier hémistiche "chevauche" sur le second :

J'entretenais cette es//pérance d'être aimée.

Il faudrait (de préférence) une "césure franche" à la sixième syllabe du premier hémistiche, dans le genre :

"J'entretenais la foi // du désir d'être aimée

Aucun mot n'est coupé à la fin du premier hémistiche et n'est à cheval sur le début du second hémistiche.

Attention aussi : l'avant dernier vers du second tercet ne contient que 10 syllabes au lieu de 12 :

"La/ main/ d'O/res/t(e), a/mi/ sim/pl(e), i/nno/cent/."

J'ai mis les "e" muets entre parenthèses ( ).

En dehors de ces deux petites observations, j'ai bien apprécié ma lecture, JIM.

Ma bien chaleureuse Amitié.

ANDRÉ

Salut Salut Salut







Ce message a été édité - le 04-08-2020 à 12:46 par Laugierandre


Jim
Membre
Messages : 1437


Posté à 13h04 le 04 Aug 20

Merci de ta lecture et de tes critiques André. Pour l'hémistiche, j'ai opté pour le tétra romantique; mais tu as raison,quant à jouer le jeu de cette manière, autant le jouer jusqu'au bout en gardant l'alex standard, surtout qu'une correction facile me saute aux yeux, proche de ton exemple. Quant à celui amputé sous le genoux, je lui colle une prothèse. Quel étourdi suis-je ! Mdr



Ce message a été édité - le 04-08-2020 à 13:13 par Jim


Laugierandre
Membre
Messages : 1326


Posté à 18h12 le 04 Aug 20


Je ne critique pas et je ne juge jamais, non plus, JIM, car j'estime que pour juger une œuvre, quelle qu'elle soit, il faudrait, soi-même, tout connaître. Nous avons tous tant de choses à apprendre, quel que soit notre niveau, et une vie entière ne serait suffisante pour être omniscient.

Nous nous enrichissons les uns aux autres, et c'est dans cet esprit d'humilité et de bonne intelligence que nous nous perfectionnons pour approcher, seulement, la perfection qui restera toujours le but à atteindre.

Dans mes commentaires, je "suggère" seulement, n'étant pas le propriétaire de l’œuvre, et c'est l'auteur qui décide, en finalité, s'il désire apporter ou non une modification proposée.

Je respecte les choix de chacun et je m'intéresse davantage au fond qu'à la forme, car la technique se perfectionne tandis que l'art est inné, le cœur y apportant les émotions.

N'est-ce pas MUSSET qui affirmait :

"Ah! frappe-toi le coeur, c'est là qu'est le génie".


Tel quel, c'est avec plaisir et sincérité que je mets :

Coucou Coucou Coucou pour l'ensemble de ton poème.

Ma bien chaleureuse Amitié de plume

ANDRÉ

Salut Salut Salut







Ce message a été édité - le 04-08-2020 à 18:14 par Laugierandre


Jean-Mi
Membre
Messages : 383


Posté à 18h56 le 04 Aug 20

Jim,
Je n’ai jamais appris la mythologie grecque, alors j’ai cherché !

Hector : héros troyen de la guerre de Troie. Fils du roi Priam et de la reine Hécube, il est tué par Achille qui veut venger la mort de Patrocle.
Andromaque est une héroïne troyenne de la guerre de Troie, femme d'Hector
Hermione : L’Hermione est un navire de guerre français en service de 1779 à 1793. Là je connais je l’ai visité à Rochefort il y a deux ans !!!
HA ! non ce n’est pas ça !
Hermione fille de Ménélas ... L'amour d'Oreste pour Hermione et sa rivalité avec Pyrrhus sont l'un des thèmes essentiels d'Andromaque de Racine. Hermione, jalouse ...
Oreste aime Hermione qui aime Pyrrhus qui aime Andromaque qui aime Hector qui est mort...

BEN VOILA… je comprends ton poème maintenant !

Ô reste, Ô désespoir ! que reste-t-il à manger ?
N’ai-je vécu assez pour soigner le tendon ?
Mais de toi j’apprendrai, Jim, encor bien des choses
Même si je n’ai pas d’encre ni pas Pyrrhus !

Jean-Mi


Jim
Membre
Messages : 1437


Posté à 21h15 le 04 Aug 20

André, t'inquiète, nous sommes d'accord. A ma façon, je dirais préférer comprendre que juger d'une part, et que juger n'est pas condamner, fort heureusement, d'autre part, du moins pour ceux possédant ce sens des nuances...
Oui pour Musset ! Et pour Racine, puisque nous y sommes avec ces personnages, n'est-ce pas lui qui prônait la simplicité, après limage, relimage et surlimage de la matière, et diantre qu'il limait bien !et que le seul but de tout cela était le plaisir offert au public. Molière disait la même chose, com' c'est bizarre ! Vous avez dit bizaaarre ? c'est bizaaare...

N'ayons pas peur de la honte
De n'être pas fils d'Oronte
La magicienne Circé
N'étant mère de Sercy
Les grognements porcinés
Ne mutent pas en sonnets !




Ce message a été édité - le 04-08-2020 à 21:23 par Jim


Jim
Membre
Messages : 1437


Posté à 22h19 le 04 Aug 20

Plié de rire à lire ton quatrain, Jean-Mi, et super gondolé par ton dernier vers !
J'ai aussi visité l'Hermione un an ou deux avant qu'elle ne soit mise à l'eau, considérant que j'habitais, durant 15 ans, pas très loin de Rochefort. Depuis, je suis retourné dans cette rose de corail qu'est la maman du pastel.
Tu sais, concernant nos classiques et les antiques, je suis loin d'avoir tout lu... alors qu'en volumes, il n'y a pas tant que cela. Mais d'ici la fin de ce siècle, j'ai bon espoir... Je lui ai dit que s'il me rappelait avant que je ne lui fasse signe, je foutrais le bordel chez lui. Cela semble avoir calmé ses humeurs.
C'est bizarre, je trouve qu'il y a de plus en plus de jeunes autour de moi (objectivité), ça n'arrête pas de faire des gamins ! (mauvaise foi) Salut



Ce message a été édité - le 04-08-2020 à 22:21 par Jim

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Page : 1

Discussion en direct :
Connectez vous pour participer.


Derniers posts :
  • Saintes dans Poète, il faut[...]
  • Rickways dans RECUEIL COLLECT[...]
  • Jjnad dans RECUEIL COLLECT[...]
  • Libellule21 dans RECUEIL COLLECT[...]
  • Tigrou dans Ne bougeons plu[...]
  • Mahea dans Ô givre[...]
  • Ombrefeuille dans RECUEIL COLLECT[...]
  • Vincento dans Faut sortir, fa[...]
  • Lau dans Ô givre[...]
  • Kerdrel dans Poète, il faut[...]