Page : 1-2-3

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Auteurs Messages

Lau
Membre
Messages : 1347


Posté à 15h01 le 18 Sep 22



C’est un grenier, les étranges toiles
Sous les rais d’un hiver, les phébus
Offrent au bois leurs songes, leurs gouailles
Et leurs chants sont d’amusants opus :

Une araignée, à l’air incrédule,
Tisse, sans son, les cheveux et l’os
De sa maison est comme une bulle
Qui bêle au luxe au cœur de l’éros.

Cette ouvrière, impassible épeire,
Crache sa bile et sa soie amère
Colle, amarante, inaudible voix,

Sur le coin vide, une histoire en verre,
Se brise alors qu’un enfant s’affaire
A casser l’arche telle une noix.





Ce message a été édité - le 18-09-2022 à 15:07 par Lau


Lou
Membre
Messages : 127


Posté à 15h23 le 18 Sep 22

sauver l'arche! y a du boulot sur la planche!

Où que tu sois, il y a toujours un connard! malheureusement!


Pierrelamy
Membre
Messages : 891


Posté à 15h29 le 18 Sep 22

Je suis dingue de cette araignée.
Ces ennéasyllabes sortent carrément du lot.

Coucou Coucou Coucou


Lou
Membre
Messages : 127


Posté à 15h34 le 18 Sep 22


Lau
Membre
Messages : 1347


Posté à 15h58 le 18 Sep 22



Sur l’envers, Lou, que tu supputes
Aucune agressivité, là :
Inexorable, tu culbutes,
Bête et niais, sans falbala.

Fana des arachnides, Pierre ?
J’aime aussi si fort l’ennéa
Comme un irréductible lierre
Qui file jusqu’à Nouméa.


Lou
Membre
Messages : 127


Posté à 16h04 le 18 Sep 22

Lau, il n'y a aucune agression, et pas en tout cas contre toi, mais simplement, un triste constat de la "sixième extinction"!


Pierrelamy
Membre
Messages : 891


Posté à 16h48 le 18 Sep 22

Je me fiche bien des arachnides
si je suis fan, c'est de ce sonnet.
L'arche brisée dans le coin vide
serait l'ouvrage de l'araignée.

J'ai bon ?


Lau
Membre
Messages : 1347


Posté à 18h14 le 18 Sep 22



Mes frère et sœur, pliant la rotule,
Sincèrement je vous dis « merci » ;
Ces quelques vers n’ont rien de roussi,
Je mens ? me pique la tarentule.


Salus
Membre
Messages : 6078


Posté à 20h57 le 21 Sep 22


"Mes frère et sœur", ô licence ! si,
Par les mânes de Mendès Catulle,
Tant de mansuétude pullule,
C'est d'un panache au culot choisi !


Lau
Membre
Messages : 1347


Posté à 08h34 le 22 Sep 22



Particulier est l'accord ici*
Le dire en vers ? Vrai, je capitule ;
Mais ci-dessous, l'explique... virgule...
Merci Salus de me lire ainsi.



*Licence ? non...

Je réponds ici à Lou et Pierre (donc une sœur, un frère, ) le "mes" regroupe une + une autre personne. (même tournure que "mes père et mère").




Ce message a été édité - le 22-09-2022 à 09:54 par Lau


Salus
Membre
Messages : 6078


Posté à 20h59 le 22 Sep 22


Ah, oui, j'ai compris ! Ca s'articule
Tout en douceur, (car take it easy)
- Wah, l'aut' eh, comme il écrit, vas-y !
(Là c'est trivial, pas de particule)


Lau
Membre
Messages : 1347


Posté à 15h38 le 23 Sep 22



Trivial et cool, l’ennéa jazzy !
Puis j’aime aussi le sabir qui coule
Et qui s’enroule autour d’un cosy
Persan farsi que l'Ishtar roucoule.


Salus
Membre
Messages : 6078


Posté à 19h44 le 23 Sep 22


Tout fera feu ! S'il n'est pas nazi,
Tout langage offre, en guise d'ampoule,
Une lueur (mieux que l'ecstasy)
Qui vous caresse et qui vous chamboule.


Lau
Membre
Messages : 1347


Posté à 09h08 le 24 Sep 22



On y peut tout entendre : Quincy
Jones en concert, son souffle qui roule.
On y peut tout voir, même un quinzy,
Sous le soleil, fond, glisse et s’écroule.


Salus
Membre
Messages : 6078


Posté à 19h03 le 24 Sep 22


Quincy Jones, music soul, jazz et cie ?
- J'entends d'ici s'affoler mon pouls !
Bon, pour le bizness, ce sont des pools
Qui font d'un morceau fun une scie...

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Page : 1-2-3