Page : 1-2

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Auteurs Messages

Tonindulot
Membre
Messages : 1990


Posté à 12h43 le 11 Jan 20

* Qui me dites-vous là dans des termes choisis,
* Que vous eûtes jadis des élans fort transis ?
* Pourquoi donc avez-vous suspendu vos paroles
* Quand mon cœur n’attendait que des choses frivoles ?
* Vous semblez ignorer la loi sur l’amitié
* Qui ne met pas les gens aux soins de la pitié !
* Votre allant, Mon Ami, paraissait d’un autre âge
* Et mon corps délaissé s’en trouva sans usage.

- Sachez, Douce Princesse, aujourd’hui si fâchée
- Qu’autrefois je voyais votre face cachée.
- Vous étiez trop soumise aux vœux de vos parents
- Désirant vos effets sans aspects transparents.
- Ainsi tous vos atouts cachaient un matricule
- Qui vivait étouffé sous la dite férule.
- Malgré cette apparence et ce chaste confort
- Je disais à mon cœur de montrer son ressort.

* Savez-vous O combien je rongeais ma misère
* A vous voir si distant dans ce dur ministère ?
* Votre port hésitant retenait ses atouts
* Quand mon être, enflammé, se pâmait devant vous.
* Vos aimables discours avaient l’art de me plaire
* Mais vos gestes pesés ne savaient me distraire.
* Tout le monde à l’époque au vu de cette allure
* Fustigeait les méfaits de la roide posture.

- Aujourd’hui j’entretiens de pénibles remords
- D’avoir trop étouffé les pulsions de mon corps.
- Écoutez désormais les douces sérénades
- Que je chante le soir pour vous faire parades.
- Voyez ce jeu choral qui doit vous satisfaire
- Comme un élan du cœur au doux vocabulaire.
- Ne songez plus aux faits d’un passé pudibond
- Mais jugez mon état qui dit bien meilleur fond.





Ce message a été édité - le 11-01-2020 à 12:49 par Tonindulot


Laugierandre
Membre
Messages : 631


Posté à 19h16 le 11 Jan 20


Que voilà du bien bel ouvrage, agréablement ciselé, et rappelant ces plaisantes œuvres fleurant bon un esthétique classique obéissant à des constantes techniques, à la fois dans le sens de la clarté de l'expression et de la rigueur de la versification.

Coucou Coucou Coucou

On ne peut qu'être admiratif !

ANDRÉ


Tonindulot
Membre
Messages : 1990


Posté à 09h07 le 12 Jan 20

Je parle ainsi tous les jours à qui veut bien m'entendre..

J'ai la langue multi tâches...

Mdr Mdr Mdr Mdr Mdr


Oxalys
Modérateur
Messages : 2212


Posté à 10h59 le 12 Jan 20

J'ai beau aimer ces longues tirades désuètes, un peu dans le genre de celles qui faisaient -je suppose- les délices de Roxane à son balcon,
en mon for intérieur je suis heureuse de ne pas avoir connu ces temps où les mariages étaient simples questions d'intérêt entre les parents, aux dépens du bonheur de leurs enfants.
Sachant, bien entendu, qu'il n'est est pas ainsi partout dans le monde.
Mais c'est un autre sujet !



Ce message a été édité - le 15-01-2020 à 11:07 par Oxalys


Laugierandre
Membre
Messages : 631


Posté à 12h04 le 13 Jan 20


"Je parle ainsi tous les jours à qui veut bien m'entendre..

J'ai la langue multi tâches..."

____________

... et tu le fais fort bien. Comme dit le proverbe : Il vaut mieux trébucher avec les pieds qu'avec la langue.

Tu ne trébuches ni avec les pieds (les mètres), ni avec cette gamme des mots dont tu sais tirer tout le profit possible.

Très bon début de semaine, TONIN.

ANDRÉ

Salut Salut Salut



Ce message a été édité - le 13-01-2020 à 18:00 par Laugierandre


Oxalys
Modérateur
Messages : 2212


Posté à 10h53 le 15 Jan 20

Tonin, force est de constater que depuis quelques temps, la poésie classique-de-classique est en perte de vitesse au forum. Même dans sa rubrique de prédilection elle devient l’exception.
On contre-assonne, on dilate, on tautogrammise, on oxymorigène, on monovocalise tous azimuts.

Remballons rondeaux-rondels-villanelles-sonnets devenus ringards !
Place au pop’art !

Entre nous soit dit : La mode étant un éternel recommencement, je parie que le classique a encore du bon temps devant lui !
Attendons de voir....

clindoeil Salut


Tonindulot
Membre
Messages : 1990


Posté à 12h05 le 15 Jan 20

Je vais donc ranger mes gaules pour ne point déranger...

triste triste triste


Kerdrel
Membre
Messages : 224


Posté à 14h23 le 15 Jan 20

il faut de tout pour faire un monde,

Salut Salut Salut


Oxalys
Modérateur
Messages : 2212


Posté à 16h26 le 15 Jan 20

Tonin :
ne les range pas trop loin
on en aura bientôt besoin
si j'en crois mon p'tit quinquin


Kerdrel :
Entièrement d'accord avec toi -
Toutes proportions gardées, cela va de soi !

Sourire


Pierre
Modérateur
Messages : 6535


Posté à 16h42 le 15 Jan 20

pourquoi donc arrêter ce qui vous plait, qui ne fait tort à personne et que parfois je lis avec plaisir?


Laugierandre
Membre
Messages : 631


Posté à 18h28 le 15 Jan 20


Bonsoir OXALYS
Bonsoir TONIN,

La belle poésie n'est jamais rébarbative, et si les thèmes fondamentaux sont peu nombreux, l'art des poètes sait les rendre vivants et susceptibles de toucher la sensibilité des lecteurs. L'Amour, la Nature, le Sacré constituent la matière première d'innombrables florilèges.

La poésie d'aujourd'hui est bien l'héritière de plus de mille ans de poésie amoureuse, avec peut-être un ton nouveau qui colore notre vieux thème poétique de l'Amour.

Personnellement, ce que j'apprécie dans un forum, c'est sa diversité quand les poètes œuvrent dans cette organisation particulière des mots qui est d'abord un art du langage et de respect de la prosodie syllabique.

Même si j'ai très peu écrit dans la forme du "chant royal", de la "villanelle" ou du "Rondel", je sais apprécier celles et ceux qui s'expriment avec rigueur dans ces formes fixes, même si elles peuvent paraître un peu désuètes aux yeux de certains.

Les procédés n'ont cessé de se modifier depuis "qu'on a touché au vers", comme le notait MALLARMÉ en 1894. Autant de transformations qui ne sont jamais des reniements.

Si les "dilatations", les "gloses", les "lipogrammes", "centons" et autres exercices de style ne datent pas d'hier, eux non plus, et ont été abordés par des poètes classiques notoires, ils appartiennent à ces sortes d'acrobaties littéraires qui sous-entendent une bonne maîtrise en prosodie pour rester dans le domaine de l'écriture classique.

Pour moi,, tous les genres, tous les thèmes, tous les styles méritent notre attention, constituant un immense trésor qui ne nous laisse que l'embarras du choix. À condition, bien entendu, que l'ingénieux assemblage des mots reste toujours tributaire des caractéristiques d'un langage poétique imposant sa structure, ses sonorités, ses accents.

CONTINUEZ ! OXALYS et TONIN à nous enchanter avec cette poésie si pure et talentueuse que vous maîtrisez superbement.

Salut Salut Salut

ANDRÉ


Obofix
Membre
Messages : 539


Posté à 06h15 le 16 Jan 20

Les exercices me semblent être pile poil dans l'esprit du forum. C'est en jouant avec les diverse formules de style ou sur un sujjet quelconque que l'on progresse dans son écriture poétique. Merci à André de les avoir mis en valeurs et à Kerdrel de lui prêter main forte. Avec eux c'est comme si une bourrasque de bonne humeur avait soufflé sur le forum.
Salut Salut Salut


Laugierandre
Membre
Messages : 631


Posté à 10h32 le 16 Jan 20


Bonjour à tous,

Je reste persuadé que la créativité et la diversité ne peuvent s'épanouir que dans un milieu qui respecte l'individualité et célèbre la diversité.

C'est ce qui me plait dans ce forum où, dans le salon consacré à la poésie classique, tout en célébrant les règles d'une versification s'appliquant aux principes traditionnels de la prosodie, cohabitent des formes fixes consacrées et des exercices ludiques tout aussi respectueux d'une métrique conforme à nos aspirations.

Salut Salut Salut

ANDRÉ



Ce message a été édité - le 16-01-2020 à 10:34 par Laugierandre


Tonindulot
Membre
Messages : 1990


Posté à 13h33 le 17 Jan 20

Mariage d'une précieuse

Père, ce prétendant ne saurait convenir.
Souffrez donc que je nie en lui le moindre charme.
Car à bien l'écouter je le trouve sans arme
Pour aller, sans ennuis, aux salons discourir.

- Ma fille vous voilà en fâcheuse posture
- Qui vous pousse à quérir un penchant indécent ;
- Cessez donc ce gala sous forme d’imposture
- Qui vous met à chérir un galant peu puissant.

Il ne me paraît guère homme de condition
A l'entendre conter tant de billevesées.
Voulez-vous que je sois la fable et la risée
Des gens de la ruelle en haute position ?

- Diantre ! Qu’est cela qui me tourne le sang
- A penser votre sort exposé sur la place.
- Nenni, ce tralala n’aura point son accent
- Et changez votre port qui me peine et me glace !
.....
On dit que ce vilain n'est qu’un pâle ringard,
Un fort bel incongru dans la galanterie,
Qu’il ne sait que montrer le sot en flatterie,
Et que pour les Beaux Vers il n'a le moindre égard.

- Cessez d’outrepasser vos droits à la critique
- Car ici mon seul choix garantit votre rang.
- Et je veux vous lasser de voir autre boutique
- Pour que seule ma voix vous parle au demeurant.

Mon Père ce n'est là que pure extravagance
D'exiger que je brille en cet amour permis.
A de plus hauts objets s'élève mon esprit
Qui ne peut vous combler par son obéissance.

- Rompons, là, sur le champ ce rétif entretien
- Qui montre l’insolence en train de résister !
- Puis cessez votre chant en discours béotien
- Qui porte doléance sans, las, se désister !




Ce message a été édité - le 17-01-2020 à 13:38 par Tonindulot


Oxalys
Modérateur
Messages : 2212


Posté à 17h18 le 17 Jan 20

Merci Tonin de renouveler ce vœu de fidélité à la poésie classique.
Tu le fais merveilleusement sous sa forme théâtrale, par ce dialogue que ne démentirait Corneille lui-même.
Je fais de même de mon côté, mais sous forme musicale, ma valeur refuge. C’est ce que j’évoquais dernièrement en citant Beethoven, auquel je suis en train de consacrer quelques lignes – classiques, cela va de soi(e).
En attendant, et puisque je vois qu’André évoque la glose, je me permets de signaler qu’un topic lui avait été consacré :

Lien internet


qui ne demande qu’à « refaire surface » avec de nouvelles contributions…

Avec ma sincère et constante amitié

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Page : 1-2

Discussion en direct :
Connectez vous pour participer.


Derniers posts :
  • Ensuspens dans [g]La recherch[...]
  • Tonindulot dans Correspondance [...]
  • Salus dans [g]La recherch[...]
  • Kerdrel dans Quand les vertu[...]
  • Laugierandre dans La grenade (hum[...]
  • Oxalys dans [Question] Amé[...]
  • Ombrefeuille dans [Question] Amé[...]
  • Rickways dans Connaissances p[...]
  • CinquiemeVallee dans La cabane aux o[...]
  • Ottomar dans Procès[...]