Page : 1

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Auteurs Messages

Tigrou
Membre
Messages : 298


Posté à 19h50 le 14 Oct 20

Titre hommage emprunté à Henri LABORIT

Fuis vers un ailleurs fanstasmique d’avant la peur
A la source retrouve goût à la transparence
A la liberté de t’aimer plus que tout autre
Irrigue toi de l’eau vive jaillissant de la roche
Rayonne de lumière astrale bienfaisante
Ta beauté sera ton rempart et ta force
Alors nu, cours vers les hommes
Et de graines d’amour tu les féconderas

Proposé, sans succès Très Triste !

au concours sur le courage : avant d'être généreux et en capacité d'aimer, faut-il déjà s'aimer soi-même !





Ce message a été édité - le 16-10-2020 à 15:03 par Tigrou


Ensuspens
Membre
Messages : 490


Posté à 05h17 le 15 Oct 20

Sourire tendre!
Salut


Arcane
Membre
Messages : 863


Posté à 09h23 le 16 Oct 20

Merci pour ce fameux homme duquel j'ai suivi moult conférences ! Choix terrible il suggère devant le malheur des hommes !

""« Confronté à une épreuve, l’homme ne dispose que de trois choix : 1) combattre, 2) Sont nombreux ceux qui ont laissé leur vie ! ne rien faire, 3) fuir » Très Triste


Arcane
Membre
Messages : 863


Posté à 09h23 le 16 Oct 20

Merci pour ce fameux homme duquel j'ai suivi moult conférences ! Choix terrible il suggère devant le malheur des hommes !

""« Confronté à une épreuve, l’homme ne dispose que de trois choix : 1) combattre, 2) Sont nombreux ceux qui ont laissé leur vie ! ne rien faire, 3) fuir » Très Triste


Tigrou
Membre
Messages : 298


Posté à 13h13 le 16 Oct 20

Henri Laborit m'a accompagné et forgé pendant mes années estudiantines.
La fuite peut être créatrice plutôt que de combattre en vain les turpitudes...
C'est l'objet de mon poème hommage. Le courage ...de soi dont on est fier !



Ce message a été édité - le 16-10-2020 à 13:15 par Tigrou


Lau
Membre
Messages : 528


Posté à 14h20 le 16 Oct 20



je comprends la force de l'émotion et de sa mise en page, mise en vers. La mise en vers donne de la force au(x) propos.


Je pense que la pensée est intimement liée à la structure de la langue et à sa complexification ; ainsi, je me permets de signaler que "irrigue" et rayonne" ne prennent pas de "s".


Tigrou
Membre
Messages : 298


Posté à 15h07 le 16 Oct 20

Oups ! Merci Lau. J'ai toujours eu des problèmes avec ces "s" ...ou pas.


Lau
Membre
Messages : 528


Posté à 15h28 le 16 Oct 20



La vicisosité, dans cette histoire, réside dans le fait qu'à l'impératif, à l'équivalent de la deuxième personne du singulier -c'est à dire au "tu" non expressément exprimé- on veuille -conditionnés que nous sommes par l'Indicatif- coller un "s".

Or, il n'en est rien pour les verbes terminés par "a" ou "e" sauf... Car il y a toujours des "sauf", sauf, écrivais-je, lorsque ces susdits impératifs sont suivis de "en" ou "y" :

Ainsi, nous écrirons :

Va au marché mais Vas-y pour une euphonique raison évitant la hernie hiatale,

nous écrirons "Mange des pâtes" mais manges-en pour la même raison.

Evidemment, si l'on souhaite faire entrer cette notion de façon plus intime dans le caberlot, il n'est pas exclu d'utiliser, dans les exemples, le "cinéma" ou la "patinoire" à la place du "marché" et du "tournedos Rossini" à la place des frites.





Ce message a été édité - le 16-10-2020 à 18:41 par Lau


Tigrou
Membre
Messages : 298


Posté à 16h07 le 16 Oct 20

A ouais! Hé z'y va
Mange le ouf la granmère !

Mdr clindoeil Sourire


Ensuspens
Membre
Messages : 490


Posté à 08h28 le 17 Oct 20

J'ai, souriS, pensé que, l'homme est beau !
Salut


Tigrou
Membre
Messages : 298


Posté à 14h41 le 17 Oct 20

...et la femme, donc !
Chat dore les souris !


Mdr


Salus
Membre
Messages : 4926


Posté à 17h28 le 22 Oct 20


Merci, Tigrou, pour cet hommage.

Henri Laborit fut un immense savant dont les travaux n'ont guère été reconnus ; Cyrulnik, qui à bâti sa renommée sur un mot creux (la résilience) ne lui arrive pas à la cheville !


Jim
Membre
Messages : 1603


Posté à 01h11 le 23 Oct 20

En 51, il met au point la technique de l'hibernation. En 53, à 11 mois, je suis placé en hibernation. Je dois beaucoup à la lecture de ce monsieur, entre deux glaçons. Cela explique qu'on me traitât tôt de givré... Coucou

Je n'ai jamais compris, Salus, ce mot de résilience que je remplace simplement par cicatrisation, bien que je comprenne le verbe résilier quand il s'agit de dénouer les nœuds d'un contrat, ou encore de délier , soit une déliance, ce qu'il lie. Certes, j'aurais compris la reliance, mais cela semble-t-il aurait été trop simple. Méfiance et défiance sont les deux mamelles de la résifiance ! Mdr
Je songe à tout ce que l'on pourrait traiter avec un bélier !



Ce message a été édité - le 23-10-2020 à 01:30 par Jim


Tigrou
Membre
Messages : 298


Posté à 19h33 le 25 Oct 20

"Je souhaite une culture faisant l’école buissonnière, le nez barbouillé de confiture, les cheveux en broussaille, sans pli de pantalon et cherchant à travers les taillis de l’imaginaire le sentier du désir"
Henri Laborit

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Page : 1

Discussion en direct :
Connectez vous pour participer.


Derniers posts :
  • AR_d_N dans Je ne crois pas[...]
  • CinquiemeVallee dans Je ne crois pas[...]
  • Oxalys dans Sonnet[...]
  • Ensuspens dans Plaisir sain[...]
  • Chrishautrhin dans [Public averti][...]
  • Jim dans En même temps.[...]
  • Attention dans Croire ou doute[...]
  • Laugierandre dans Croire ou doute[...]
  • Poesie101 dans Odyssées Fanta[...]
  • Tonindulot dans Croire ou doute[...]