Page : 1-2

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Auteurs Messages

Pierre
Modérateur
Messages : 6494


Posté à 18h57 le 26 Nov 20

Et l’automne s’en va dans la dernière feuille
Emportée par la bise levée ce matin.
Son pétiole rompu, en triste purotin,
Résignée elle cède au vent froid qui la cueille.

Ou alors, c’est plaisant mais qui sait, qu’elle ne veuille
Voyager dans les mers à bord d’un brigantin
Comptant sur l’aquilon pour forger son destin
Résistant à l’hiver avant qu’il ne l’endeuille.

Sommes-nous comme feuille insoumis ou dociles
Face aux vents de la vie sommes-nous versatiles ?
La voilà disparue en laissant l’arbre seul

Il ne reste à mes yeux que des branches serviles
Accrochées à leur tronc tels des bras malhabiles
Qui pensaient du feuillage apprêter leur linceul.







Ce message a été édité - le 26-11-2020 à 20:55 par Pierre



Ce message a été édité - le 30-11-2020 à 09:58 par Pierre


Tonindulot
Membre
Messages : 2536


Posté à 19h05 le 26 Nov 20

Quel envoi de saison...un thème fort prisé pour dire son talent...

Chapeau Pierre...
Coucou Coucou Coucou


Pierre
Modérateur
Messages : 6494


Posté à 19h08 le 26 Nov 20

tu ris Mel???? cool


Jean-Mi
Membre
Messages : 551


Posté à 19h10 le 26 Nov 20

Pierre,

Ma Liberté chérie.
Certains sont insoumis et d’autres sont dociles… mais comme la feuille le vent peut les faire virevolter !

« Sommes-nous comme feuilles insoumis ou dociles » 7/6 (il faut enlever le S à feuille et c’est gagné !)
« Ou alors, c’est plaisant mais qui sait, qu’elle ne veuille » 6/7

J’aime cette idée de la feuille au vent.
Jean-Mi


CinquiemeVallee
Membre
Messages : 631


Posté à 19h33 le 26 Nov 20



Coucou Magnifique !

...oui, feuille unique est avec les insoumis sans chemise ni S ni pantalon ! Salut



Ce message a été édité - le 26-11-2020 à 19:35 par CinquiemeVallee


Pierre
Modérateur
Messages : 6494


Posté à 20h54 le 26 Nov 20

ah oui merde!

l'S c'est une inattention, par contre le 5/7... c'est une faute...

Ce sera donc un sonnet fautif.
J'en lance la mode. cool


Lau
Membre
Messages : 599


Posté à 11h20 le 27 Nov 20



La métaphore filée fait son office ;
Le "purotin", le "brigantin" donnent au tout un charmant teint.


Laugierandre
Membre
Messages : 1752


Posté à 12h20 le 27 Nov 20


Bonjour PIERRE,

Elle est une délicieuse évasion, la poésie, quand elle est servie par un ressenti exacerbé, des vers fluides s'enchainant avec correspondance et simplicité. S'il s'y ajoute un nombre d'images donnant à "percevoir" la représentation du poème, le but est atteint.

Beau tableau de saison !

Coucou Coucou Coucou

Bien chaleureuse Amitié marseillaise.

ANDRÉ

Salut Salut Salut


Kerdrel
Membre
Messages : 745


Posté à 18h06 le 27 Nov 20

"Liberté, que de crimes on commet en ton nom !" cria Mme Roland en 1793

Très Triste


Machajol
Membre
Messages : 3722


Posté à 18h10 le 27 Nov 20

J'écris ton nom "Liberté"
Paul Éluard ! Salut


Hoho
Membre
Messages : 317


Posté à 09h47 le 28 Nov 20

J'aime beaucoup, musical et bien écrit.

Ps : peut être le 2e vers est-il à revoir pour le faire entrer dans la prosodie classique (je l'aime bien comme il l'est à toi de voir).



Ce message a été édité - le 28-11-2020 à 09:47 par Hoho


Pierre
Modérateur
Messages : 6494


Posté à 11h45 le 29 Nov 20

Moi ce que je trouve pas terrible ce sont les deux participes présents qui débutent les 7ème et 8ème vers
Et puis et sans doute surtout le dernier qui fait un peu "il me faut mes douze syllabes ...".

Je pense même que je vais le changer... c'est dire!


Jim
Membre
Messages : 1678


Posté à 14h38 le 29 Nov 20

Très chouette ce sonnet qui coule au fil de l'eau comme sa métaphore. Une eau dans l'air du temps, distanciée sous la vêture de l'éternelle question (sans doute inimposable) du libre arbitre pour les uns, de la fatalité ou du déterminisme pour d'autres, si commode pour confondre avec la piétique servilité: ce "triste puritain" pourrait-il être un gai plaisantin ?
Il est une métaphore que la nature nous donne à lire, celle du mouvement brownien lequel, en toute classe de philo, devrait être présenté à nos chères têtes multicolores : une petite poussière agitée vaut mieux qu'un long dogme...
Tout ça pour dire que j'apprécie beaucoup ton sonnet. Coucou Coucou Coucou
Fautif dites-vous ? Sa faute serait de ne pas exister.



Ce message a été édité - le 29-11-2020 à 14:48 par Jim


Pierre
Modérateur
Messages : 6494


Posté à 09h59 le 30 Nov 20

Voilà j'ai modifié le dernier vers en faisant davantage encore dans le sonnet fautif.


Yolanta
Membre
Messages : 12


Posté à 20h51 le 21 Dec 20

Salut Pierre, je l'ai aimé aussi! Merci!

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Page : 1-2

Discussion en direct :
Connectez vous pour participer.


Derniers posts :
  • Laugierandre dans
  • Machajol dans Aurores[...]
  • Serona dans Aurores[...]
  • Ottomar dans Le site Comment[...]
  • Arcane dans Chimère[...]
  • Saintes dans À pas comptés[...]
  • Lau dans À pas comptés[...]
  • Tigrou dans Naufrage[...]
  • Pierre dans Correspondance [...]
  • Salus dans Le cœur bleu[...]