Accueil
              
         

Le brasier
par Colline


Le soir, douce plume s'invite à gribouiller le velin Les bûches de nos années  au bois fletri S'alignent au coeur du foyer repeint Que le temps ancien à emoustiller se rit. Son linteau aux éléments décoratifs arbore une fierté : Des souvenirs de papet et  mamette au soir d'hiver Assis près du landier , âmes vivantes et éclairées Irisent mon velin à la confrérie d'hier. Mes mots colorent le brasier d'innombrables soirées Les craquements crepitent en mémoire , En rimes embrassées au foyer d'un soir. Les rires des anciens promettent des songes aux sonnets, Dévots sur la braise D'àtre au berceau oublié.



Poème posté le 01/12/19 par Colline


 Poète
Colline



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.