Accueil

Fleurs du nil
par Shadow


Comme un rêve qu'on ne peut oublier Un trésor que toutes les abeilles désirent Un parfum qui ne veut pas mourir Comme un endroit où le temps s'est arrété Il faudrait qu'un jour je respire ce nectar qu'il y a au sommet Il faudrait qu'un jour j'aille cueillir ces soupçons d'éternité

Soyez heureux! soyez triste!
l'important c'est que vous vous sentiez vivant.


Poème posté le 25/04/20 par Shadow



.