Accueil
              
         

Promenade
par Gerachau


La brise qui fait ressentir le parfum de l'aubépine, venant des buissons fleuris avec feuilles et épines, regarder le bleu du ciel, regarder la nuit étoilée, et si couvert est le ciel laissant quelques gouttes tomber pour une rosée parfumée que la terre laisse aller, Dans la nature flanner à travers les bois et les prés. En ces chaudes journées d'été ou un plaisir de regarder de branches en branches,légers tous les oiseaux s'envoler. ; Et quand l'été s'efface les feuilles jaunes prennent place par ses tons multicolores l'automne est un décor. Tandis que tout devient nu morte parait la nature, dirait on tout a disparu. Marcher dans les sentiers battus, juste une promenade pour respirer la nature, si belle vue a disparue si les oiseaux on entend plus. Nature et tes caprices nature et tes d&lices tu nous laisse découvrir des chemins à parcourir.



Poème posté le 22/08/11


 Poète
Gerachau



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.