Accueil
              
         

Divorce
par Jogab


Si le fil s'est rompu c'est qu'il était usé. Pour les uns un échec, les autres un renouveau. L'étoile du bonheur, dans nos yeux irisés, Finalement éteinte nous devient un fardeau. voilà l'amour tari, pas même une amourette Que s'est-il donc passé que nous n'avons pas vu Le temps s'est envolé tout comme l'alouette Et l'habitude tue nos êtres à notre insu. Il faut se révolter, la vie n'est pas finie. Reprenons pour chacun les rênes du destin Et puis nous resterons j'espère des amis, Nous ne nous aimons plus mais nous nous aimons bien. La force de l'usage nous laissera un vide Mais bientôt ce sera à nouveau le bonheur De se sentir revivre et nos âmes avides Sauront trouver la voie pour que chantent nos coeurs.



Poème posté le 03/04/15


 Poète
Jogab



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.