Accueil FORUM Inscription/connexion
Poésie libre / Essai de 'pataphysique
Poésie libre / Essai de 'pataphysique
Poésie libre / Essai de 'pataphysique

Essai de 'pataphysique
par Madykissine


Ici tout est génie, même les noirs Laids-Arts Dans les moyennes cours où passent les Faustroll, Attirés par les vrais, grimés en cauchemar Avec un nez fronté qui traîne sur le sol. La substance du monde allie chaque contraire En des travaux obscurs au sein des Commissions Riches d'ambiguïté par l'impôt tironaire. À la gidouille tout entraîne les troufions. Treize mois éloquents datent l'imaginaire Annoncent le début, au mois de l'Absolu, Par la venue d'Alfred qui est moins arbitraire Au fond, que de Crésus, libre de croix, en plus. Amis, fouillez encor' la terre d'absurdie : Vous en retirerez des pages de grimoire Et des plumes d'autruche en forme de bougie Dont les doctes feront quelque suppositoire. Lignes brisées ©M.KISSINE – ISBN 9782919390175 DLE 2015 Je m'appliquerais volontiers à penser aux choses auxquelles je pense que les autres ne penseront pas. Citation de Boris Vian, président mémorial de la Sous-Commission des Solutions Imaginaires, de la Sous-Commission de Parémiographie et de la Sous-Commission Mathématiques & Sciences Exactes du Collège de 'Pataphysique. Faut-il prendre la ’Pataphysique au sérieux ? À un moment ou l’autre de sa vie, même s’il n’en a pas conscience ou s’il ne se les formule pas clairement, le vrai pataphysicien est confronté dans le plus intime de son être avec les deux propositions suivantes : Proposition A : Le vrai pataphysicien ne prend rien au sérieux, sauf la ’Pataphysique ... qui consiste à ne rien prendre au sérieux. Proposition B : La ’Pataphysique consistant à ne rien prendre au sérieux, le vrai pataphysicien ne peut rien prendre au sérieux, même pas la ’Pataphysique. Le vrai pataphysicien ne doit pas se prendre soi-même au sérieux. La ’Pataphysique le met ainsi à l’abri d’une tentation à laquelle cèdent tant, hélas, de ses contemporains ! Publication du Centre de Recherches Périphériscopiques, Oleyres, 1984

Avec mes excuses s'il y a doublon : je ne sais plus si j'ai déjà partagé ce texte.
Amicalement à vous, ce 3 octobre 2018
MK


Poème posté le 03/10/18 par Madykissine


 Poète
Madykissine



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.