Accueil
              
         

Tourmente...
par Sylvie


La tempête emporte Au pas de ma porte Le sombre secret Que la nuit colporte Errant au chevet D’une feuille morte Quand le jour avorte Mais dans le creuset Du vent du regret Le souffle m’exhorte A croire au reflet D’une tendre escorte Quand l’espoir discret Tout doux se dévêt Soupir du qu’importe La nuit réconforte D’un soyeux duvet Le deuil qui l’emporte Le sombre secret D’une feuille morte Que le vent rapporte



Poème posté le 18/07/15


 Poète
Sylvie



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.