Accueil FORUM Inscription/connexion

Union
par Marcek


Ma tendre fiancée, bientôt tu seras mienne La colline frémit sous le souffle du vent Le ciel pur s'est paré d'un azur triomphant Tes yeux lancent vers moi leur éclat d'obsidienne. Et sur ta chair nacrée d'orchidée colombienne Je n'ose plus poser mon regard trop brûlant Je crains de déflorer le tout premier instant Où se dévoilera ta grâce souveraine. Quand je soulèverai le long tulle neigeux Je plongerai d'abord au miroir de tes yeux Où se liront alors tes craintes d'enfant sage Et ma bouche saura calmer toutes tes peurs Lorsque mes mains, avec une infinie douceur Glisseront sur le frais satin de ton corsage.



Poème posté le 01/01/06


 Poète
Marcek



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.