Accueil
Poésie libre / Au déclin du jour
Poésie libre / Au déclin du jour
Poésie libre / Au déclin du jour

Au déclin du jour
par Fregat


Le sol s’évanouit sous le domaine D’un vaste ciel devenu translucide Et d’un saignant voile carmin s’égrènent Les heures exsangues du jour livide. On deviendrait presque mystique quand La lumière chavire dans la nuit Au chevet du monde, en ce couchant Qui semble d’un Dieu l’adroite magie. Un présent fécond y donne la vie, Dans le grand temple rougeoyant du soir, A un futur tout neuf qu’il a blotti Dans le lin de langes pourpres et noirs. Ah, quand les grenats ont fui sa demeure Et qu’il n’est plus qu’ébène en son contour, On se voudrait bien demain à cette heure, Pour voir renaître le déclin du jour!



Poème posté le 05/09/20 par Fregat


 Poète
Fregat



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.