Accueil
Poésie libre / Musée
Poésie libre / Musée
Poésie libre / Musée

Musée
par Jim


Quand le goût du néant envahit le gosier, Alors l'homme répond au poison par le chant. Par vos philosophies, ce qui vous rend méchant, Quand vous cueillez l'épine à la fleur du rosier, Par vos colifichets, toutes vos distractions, Tous vos amusements, votre fuite en avant, En contemplant l'arrière au défaut du devant, En prenant pour exploit toutes vos exactions, Vous n'y changerez rien, car vous êtes ce rien Qui peut sortir sa vie de l'ornière animale ; Et c'est l'odeur de l'os qui pilote le chien. A votre orgueil toute seconde est la fatale ; Le divertissement submerge vos projets, Et nos vastes musées renferment nos déchets.



Poème posté le 03/03/21 par Jim


 Poète
Jim



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.