Accueil
              
         

Rebelle
par Claudel


Une cavalerie de balles Tournoyait près de son oreille Sifflant une haine pareille À des moucherons en cabales. Une infanterie bien cambrée Avançait lentement vers lui Obligeant ce guerrier targui À reculer dans la tranchée. Le courage de ce mutin, L'unique gage à son destin, Exaltait sa persévérance. Mais son fanatisme outrancier, Blindé comme un obus d'acier, Mitraillait son incohérence.





Tous droits réservés © Claude Lachapelle / Février 2019


Poème posté le 19/02/19 par Claudel


 Poète
Claudel



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.