Accueil

Miroiterie
par Lili


Le roi est mort, mort dans l'arène Sans un effort, spectre de haine Escaladant le mur du son. Un vent bleuté s'érige en bise Où blues d'été s'électrolyse. Une vieille carcasse en noir aigri Effiloche le temps en noir et blanc Elle rebondit, sautille lentement Et se prélasse, au lit. Stop! On's réveille...Oups! hop! Que d'éclat ! Queue en panache Queue de rat Que nenni qui ne nie. Dans le miroir du roi Un miroir s'est échu.

Aucun signe d'épectase ici!

Poème posté le 19/11/19 par Lili


 Poète
Lili



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.