Accueil

Cohabitation
par Rebo


Il faut se méfier, dit-on, de l’eau dormante, Derrière mon sérieux et ma mine avenante De premier de la classe ou de gendre idéal, Je ne suis pas toujours ce que je parais être. Qui sait si je n’ai pas en moi un commensal, Un double mystérieux qui, en secret, fomente Des idées destinées à jeter la tourmente, Un de ces mister Hyde, obscur génie du mal ? Suis-je réellement ce que je parais être ? Qui sait si cet intrus dont je ne suis pas maître Ne sort pas au hasard d’un groupe écartelé De personnalités qui n’aspirent qu’à naître, A vivre et à lutter pour se faire connaître Et cohabitent dans mon esprit surpeuplé ?



Poème posté le 27/01/20 par Rebo


 Poète
Rebo



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.