Accueil

Le dernier mort
par Philippeb


Dans la glaise de novembre Sous le soleil froid et nu Son corps repose Au creux d'un sillon Un grand silence rouge S'écoule lentement De son front clair Au loin le clairon Onze heures au village Les cloches sonnent On l'attend encore Sûr de son retour La guerre est finie Mais la plaine se tait Quelques instants plus tôt Il est mort pour la France

Aux derniers soldats morts quelques minutes avant le cessez-le-feu le 11 novembre 1918 à 11 heures. Le dernier serait Augustin Trébuchon, berger né en Lozère en 1878, mort d'une balle dans la tête...

Poème posté le 11/11/20 par Philippeb


 Poète
Philippeb



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.