Accueil
              
         

La mer
par Hurlevent


La mer Avec ses vagues goélands Et ses goélands A langueur de vague La mer Quand elle jette Ses écailles de lune enluminées Sur le fin oreiller de la plage Ciselées à l’art de l’eau Ou le falun est aussi doux à la main Que le grain de peau d’une femme Les mouettes trempent L’extrême bout de leurs rémiges Dans son encre épaisse Au bleu turquoise Et volent sur les parchemins Des horizons enflammés Écrire sa puissance altière La mer Quand le disque rougi du soleil Plonge dans ses eaux Et que s’élève la fine broderie des nuages

poème de jeunesse

Poème posté le 19/07/21 par Hurlevent


 Poète
Hurlevent



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.