Accueil
              
         

Festimasques
par Varech


Cette carte ringarde vous trouvera sans doute affairée, je le crains à des travaux utiles Je vous sais peu fêtarde et sachez que je goûte votre discret dédain pour mes pensées futiles En cet été poreux et assez ennuyeux demeure le folklore Je me réjouis encore de l'attrait imprévu de cette fête baroque et un rien équivoque où je me suis rendu Pas de tenue correcte mais masque obligatoire Si cela vous affecte en entendez l'histoire La coutume est ancienne peut-être chrétienne Dans un passé lointain le temps est incertain face à la maladie une sorte d'influenza devenue pandémie le masque s'imposa Mais revenons enfin à notre mascarade Le ton est libertin l'humeur à l'incartade Parfois seul vêtement le masque est coloré chamarré et changeant couvrant ou ajouré Et la fête s'enchante d'un parfum d'aventure car nombre d'élégantes l'ont pour unique parure Je vous laisse Madame car mes yeux s'extasient sur la sublime croupe d'une belle alanguie Déjà, mon coeur chaloupe Je me sens polygame

Au moins, je me suis amusé !

Poème posté le 07/08/21 par Varech


 Poète
Varech



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.