Accueil
              
         

Des absinthes
par Pierrelamy


Chez Lola, quand vint l’heure exquise des absinthes — la bistrote en héberge un foutu joli stock — transgressant nos valeurs, votre esthétique rock et nous surprenant tous, Norbert, vous vous abstintes.   Seriez-vous simplement allergique à sa teinte ? Quant à moi, je vous trouve un tantinet provoc. N’aimez-vous plus ouïr votre verre qui tinte ?   Lors vous voici, Norbert, en fieffé buveur d’eau. Comment peut-on aimer souffrir un tel fardeau et bouder cette fée qui inspiraVerlaine ?   Ronsard en but bésef aux petits matins blancs, cependant qu’il pondait ses sonnets pour Hélène. L’absinthe est pour l’aède un putain de bon plan.

Sonnet light

Poème posté le 11/11/21 par Pierrelamy



.