Accueil
              
         

Automne
par Kerdrel


_____________ஜ۩۞۩ஜ____________ Alors qu'à l'horizon, le vieux soleil s'incline Dans le ciel anémié qui perd de ses couleurs L'automne se maquille et cache ses douleurs Sous un fard trop épais qui parfois dégouline. A la morte saison lorsque le jour décline On voit sur les étangs nimbés de leurs humeurs Des fantômes de brume exhaler des moiteurs Fiévreux après l'été sous la lune orpheline. Quand des boyaux de chat sur une mandoline Jouent l'air mélancolique en mauvais arrangeurs Dès les premiers assauts, les vents grands émondeurs Recouvrent toute vie de blancheur opaline. Les insectes transis peinent à se mouvoir Et le nid déserté bientôt se laisse choir. Le lundi 10 octobre 2022 ©



Poème posté le 10/10/22 par Kerdrel


 Poète
Kerdrel



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.