Accueil
              
         

L'aviateur
par Louis Vibauver


Il avait le physiqu' restreint Pour être comme on dit un nain; Il avait tant les pieds sur terre Qu'il en était bien terre à terre, Et pour se croire à la hauteur Il fit le métier d'aviateur, Et pour prendre de la hauteur Il fit le métier d'aviateur. L'aviation,c'est sa profession, L'aviation,c'est sa vocation, L'aviation,c'est sa vraie passion ! Il marchait souvent au radar, Il prenait les choses de haut, Et se prenait tout comme Icare Pour un oiseau avec ses ch'vaux. C'est vrai qu'il avait bien du zèle A n'être pas le bec dans l'eau; Le bec de gaz à son cerveau C'était l'éther et l' kérozène. L'aviation,c'est sa profession, L'aviation,c'est sa vocation, L'aviation,c'est sa vraie passion ! Ses oreilles étaient décollées Et son cerveau lent pour planer; Quand il tirait dessus son manche Il baissait la queue d' connivence ! Il avait l' profil idéal De l'aviateur le plus parfait: Tout concordait,son thème astral, Sa bonne étoile en témoignait. L'aviation,c'est sa profession, L'aviation,c'est sa vocation, L'aviation,c'est sa vraie passion ! Il aimait la fille de l'air Pour cumuler les aventures, Et l'hôtesse ôtait ses affaires Et lui serrait bien la ceinture; Elle mettait bas sa parure, Et lui parlait de "météo"; A piquer ,la température Montait soudain haut,trés,trés haut. L'aviation,c'est sa profession, L'aviation,c'est sa vocation, L'aviation,c'est sa vraie passion ! Il avait l'air,aimait les grands, En prenait jusqu'au bol,hautain, Et à la mode et dans le temps Il avait l'air,c'est bien certain. Il roulait de partout sa bosse: Du Bosphore jusqu'à Boston, Moscou,Cordoue,bref le cosmos Connaissaient tous son aileron. L'aviation,c'est sa profession, L'aviation,c'est sa vocation, L'aviation,c'est sa vraie passion !



Poème posté le 22/12/08


 Poète
Louis Vibauver



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.