Accueil
Thème du mois / Tous les thèmes / NATURE / Un couple idéal

              
Thème du mois / Tous les thèmes / NATURE / Un couple idéal

         
Thème du mois / Tous les thèmes / NATURE / Un couple idéal

Un couple idéal
par Reumond


Le vent se glisse dans la vague Comme dans un vêtement neuf Sans rien perdre de son souffle et de son élan Jeux de construction et de récréation Entre l’air et l’eau L’air de rien l’au-delà des plages Et l’horizon à la surface des grands fonds Les vagues et les vents Disent l’hier et l’avenir Mais s’interpénètrent de mers Au présent de l'instant Sans vergogne aux yeux des nageurs Aux griffes des noyers Des marins égarés et des poètes Pendus aux mots Au fil des vers Et à la rime des reflux Un couple idéal qui joue le jeu Et se jouent entre le ciel et la terre Une histoire d'amour De sables et de coquillages Un ménage qui voit son univers se modifier Au fil des marées telle la nausée des ondes Des flux des flots des reflets aux sources de la vie Les traits d’eaux alternent avec les courbes et les vides Les traits d’eaux s’étirent à l’horizon Et altèrent le vent jusqu’à devenir vagues Prouesse humide qui rejoint la promesse D’une messe au corps de mon humus Au sein de mon histoire où la noyade s’emboite Parfaitement avec l’événement humide et froid Jouant de corps et de chair au rythme des rencontres S’emboitant tout à fait à l’écran de mon œil De poète voyeur d’étoiles lointaines Réunissant à l’écran des nus l’un dans l’autre Devant les falaises qui ont de la mémoire À revendre aux mouettes rieuses Surtout aux jours de grandes marées L’eau et le vent délivrent leurs messages Pour mille générations de rescapés Clins d’œil sensuel et consensuel sur le papier mouillé D’aquarelles marines d’une chaleureuse harmonie Beauté pure au naturel Au miroir des houles hoquets Et des roulis d’âmes Les eaux et les vents Renvoient des reflux à l’horizon La mer danse comme une folle avec les nuages La vague soulève des montagnes d’eaux Escale au paradis des îles lointaines Quand le vent vous colle à la peau Avec des frissons de cœur et de corps Ce qui prouve bien que la foi déplace les montagnes Et que la trace des baisers violents Efface les violences des raz de marée



Poème posté le 10/06/09


 Poète
Reumond



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.