Accueil
              
         

Les mets fins
par Remia


Les petits plats dans les grands Mon beau costume évidement Il faut que je sois élégant Je prépare tout et je t’attends Quand tu enfonces la sonnette C’est tout un émoi dans ma tête Je t’imagine là sans nuisette Offerte et prête à faire la fête Tu ouvres la porte et pénètres Doucement marche dans la pénombre J’ai chaud, j’ai froid dans tout mon être Je ne vois pourtant que ton ombre Peut-être aurais-je dû rester nu Oui, oui, je sais c’est saugrenu Comportement inattendu Rien qu’à l’idée j’en suis tendu En amour c’est comme en cuisine Pour t’en pourlécher les babines Tu assaisonnes et tu raffines Et délectation rarissime

AVIS: Je sais juste cuire une omelette...

Poème posté le 17/09/09


 Poète
Remia



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.