Accueil
              
         

Dilemme
par Storax


Ma joie c'est d'être boulanger Ma voix se froisse je suis piégé Par-là mon four, fume mon pain Par-ci un amour mal peint L'aurore chante ma dame et ses Malaises Qui me grille tantôt berger Possessive presse le joug qui pèse Aimé étant léger Je transpire tantôt boulanger Au cœur battant et délogé Par-là mon four, fume mon pain Par-ci un amour mal peint.



Poème posté le 09/02/14



.