Accueil
              
         

Igor
par Claudel


Igor, crois moi, tu n’es pas fait pour ça ; Avec tes doigts crochus et ta voix fausse, Tu fais fuir les poissons de la Volga. Change de métier ou prends une pause ! Ta muse enchantée au folklore slave Est gaie, bavarde, espiègle, mais géniale ; Elle est née d’un pays fervent et brave, Une déesse à trois cœurs et loyale. Tu ne sais pas faire le troubadour, Ni être taquin, ni faire la cour ; Alors gloire et respect à son égard. Igor, crois moi, tu n’es pas fait pour ça, Sois marin, va ! Tu as le cœur gaillard ; Allez, donne ta balalaïka. Tous droits réservés © Claude Lachapelle / février 2018



Poème posté le 11/02/18


 Poète
Claudel



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.