Accueil
Poésie libre / Le voleur
              
Poésie libre / Le voleur
         
Poésie libre / Le voleur

Le voleur
par Verbo


Votre porte restée ouverte, tel un larron je suis entré, l’oreille tendue, en alerte, incognito, à pas feutré. Le bon accueil m’y fut montré comme la sympathie offerte, par le distingué fin lettré ou l’ami de la langue verte. J’y ai trouvé mon compte ainsi, dont je vous dis à tous merci avant de repasser la porte, car c’est la règle du voleur qui veut qu’il ne reste et ressorte, pris tout ce qui a de valeur.

<br />
<br />
<br />
Un larron part sur ce poème,<br />
vous priant de lui pardonner,<br />
de ne pas lui en vouloir, même<br />
s’il a pris plus qu’il n’a donné.<br />
<br />


Poème posté le 08/03/18


 Poète
Verbo



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.