Accueil Forum Inscription/connexion
Poésie libre / Mémoires d'Est
Poésie libre / Mémoires d'Est
Poésie libre / Mémoires d'Est

Mémoires d'Est
par Ombrefeuille


Se peut-il que déjà vous ayez oublié Ces cris qui se taisaient, déchirés de silence ? N'avez-vous donc gardé aucune souvenance De nos luttes brisées, de nos espoirs niés ? La grisaille des jours sur nous s'alourdissait, La prison, si souvent, nous arrachait les nôtres, Tandis que, payant cher la liberté des vôtres, Nous supportions un joug qui s'appesantissait. Se peut-il que déjà le monde ait oublié Les cris de nos prisons déchirant le silence ? Il n'y a donc personne qui ait souvenance De notre espoir naguère écrasé, tu, nié ? C'était il y a peu, c'était en d'autres temps, C'était à Budapest, à Prague, à Varsovie, C'était à Moscou même, et jusqu'en Sibérie, La grisaille de plomb sur nos jours pantelants. Se peut-il que déjà le monde ait renié Nos cris et nos espoirs ? Peut-il sans souvenance De nos jours gris et bas, garder un tel silence Sur notre combat déjà si vite oublié ?

Le 21 août 1968, les chars des armées du Pacte de Varsovie entraient à Prague, mettant ainsi fin à la tentative, commencée en février, d'instaurer un "Socialisme à Visage Humain" et signant le début d'une période sombre, dite de "Normalisation", vingt-et-une années de plomb qui n'allaient s'achever qu'en 3989, avec la Révolution de Velours à partir du 17 novembre.


Poème posté le 21/08/18 par Ombrefeuille


 Poète
Ombrefeuille



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.