Accueil
Poésie libre / Perceptions printanières
Poésie libre / Perceptions printanières
Poésie libre / Perceptions printanières

Perceptions printanières
par Epervier


Matin frileux, promenade impersonnelle, l’acceptable. Vent, brise savoureuse, sourire, l’agréable. Esprit réceptif, comprendre l’essentiel, l’inévitable. Poursuivre subtilement, silence incroyable. Les arbres s’agitent, bruit naturel, l’incroyable. Douceur spectaculaire, le divin, l’inoubliable. Un bleu magique, l’espoir, l’irréfutable. Chaleur humaine, l’enthousiasme, l’ineffaçable. Le verdâtre rejaillit, suprême effort, l’incommensurable. La vie surgit abondamment, joie immuable. Un désir d’observer, comprendre le formidable. Nature grandiose, maîtresse olfactive, l’insaisissable. Le respect silencieux, saison indomptable. L’humain dérouté, l’inacceptable. Leçon vivifiante, le franchissable. Bénir l’instant, l’impérissable.



Poème posté le 01/04/09


 Poète
Epervier



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.