Accueil
Poésie libre / Évhémère
Poésie libre / Évhémère
Poésie libre / Évhémère

Évhémère
par Jim


Bien que femme fort belle et n'ayant de Mégère Aucun trait, elle en a pas moins l'âge du père. Elle est de celles qui n'ont peur d'aucun courroux, Tant se trouve lié à ses pieds son époux. Pour celui-ci tout le pays n'est que province, Son trône en capitale assoit son cul de prince ; De multiples toutous recherchent son appui Et, de les voir sa main lécher, rompt son ennui. Aux malheurs, le pays voudrait que compatisse Ce grand seigneur au lieu d'accroître son supplice. Qui du peuple ou du roi s'en ira au tombeau En premier, la victime ou bien le fat bourreau ? A tous il raconta qu'il suffit d'en lui croire Afin que grandie soit du pays la mémoire.



Poème posté le 28/12/20 par Jim


 Poète
Jim



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.