Accueil
Poésie libre / Le phare
           
Poésie libre / Le phare
       
Poésie libre / Le phare

Le phare
par Claudel

Highslide JS
par Claudel

Infographie - Photo (pixabay) et poème de Claudel.


Ancré dans le roc sur un cap majestueux, Il éclaire la nuit comme un rayon laser Pour les bateaux ivres éperdus sur la mer. Oh phare ! évite-leur les méandres brumeux. Au large, on entend ces vaisseaux siffler leur quinte Rauque comme une toux dans leur corne de brume. Vois les nefs augmenter leur erre sur l’écume De la mer comme des dauphins fuyant leur plainte. Les soirs de grand brouillard quand la lune décline, Ces phares bienfaisants guidant les marins fiers (Tourelle, mirador, campanile des mers) Illuminent le ciel de leur aura marine. N’est-il pas de même pour l’artiste perdu, Cherchant la lumière dans son intimité Profonde de son art, un phare orienté Vers lui éclairant son état d’âme tordu ?




Tous droits réservés © Claude Lachapelle / janvier / 2022


Poème posté le 25/01/22 par Claudel


 Poète ,
 Illustrateur
Claudel



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)






.