Accueil
              
         

Petite flamme
par Jim


Qui prétend, pour briser l'âme, être le champion ? Il faudrait pour cela être triste figure, Allumer le regard comme un terne lampion, Brûler comme ce tronc que sècheresse attise Et ne jamais sortir son cœur de son armure. Un tel visage est aussi beau que son croupion ! Quand il rêve d'amour, il songe à la luxure, Au baiser doux qui sur sa peau naïf se brise ; Au jeu d'Eros, en fait, il n'est qu'un petit pion, Et ne laisse tomber jamais que sa ceinture… Il est, devant le feu, un affolé scorpion.

Forme improvisée nommée "La fourche".

Poème posté le 16/02/21 par Jim


 Poète
Jim



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.