Accueil
Poésie libre / La clé perdue de ton regard
Poésie libre / La clé perdue de ton regard
Poésie libre / La clé perdue de ton regard

La clé perdue de ton regard
par Fregat


Sur le chemin qui nous menait Là-bas, à la terrasse du café, Nous marchions. Je fixais mes pas, Cherchant dans leur cadence A effacer la frustration grandissante Qui m’écrasait. Toi, tu regardais au loin. Nous prîmes place sur la terrasse, A la même table de toujours. L’échange vif du matin, L’incendie de tes mots Progressait, ravageant Les plaines tendres de mes illusions. Tu les désertais, Tu en étais déjà loin. J’aurai voulu reprendre En son cœur notre conversation, Arracher cette brûlure, ce feu Qui avait envahi mon corps, Qui paralysait mon esprit. C’était impossible. Et puis parler n’aurait été du matin Qu’un écho dérisoire, déjà loin. Je cherchais sans la retrouver La clé de ton regard fermé, Dans les plis de cet horizon Qui se défroissaient pour toi, Qui mortifiait ma force Dans cette brusque certitude Que je n’y serai pas. Condamné à ici. Et toi au loin. Soudain, sans toucher ton café, Sans un geste de la main, Ton fauteuil a crissé sur les pavés. L’ultime coup de tonnerre. Une dernière foudre Sur un désert de flammes. Tout s’effondrait. Tu le rejoignais, au loin.



Poème posté le 05/03/17


 Poète
Fregat



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.