Accueil

Marine
par Varech


Des déserts et des ports glissent des hommes étranges aux regards d'océans qui bâtissent à coups de souvenirs et de rêves qui meurent au fil des années des maisons de soleil Au soir de leur vie ils viennent se battre graves érodés par le vent pour mourir sombres et tendres tels des goélands blessés sur le granit sobre des ruines et des ports



Poème posté le 08/08/13


 Poète
Varech



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.