Accueil
Poésie libre / Irrévélée
              
Poésie libre / Irrévélée
         
Poésie libre / Irrévélée

Irrévélée
par Salus


« Elle trouvera des choses étranges, insondables, repoussantes, délicieuses  » A. Rimbaud C’est à la poétesse inconnue Que je dédierais ces vers ; Vous qui valez bien Arvers, Dame bonne et belle d’âme nue, Au soleil de Tau Ceti, Dans un ciel étagé de nuages, Isolée, étrangère à nos rages, Votre cil, de mots serti, D’un feu pur d’émotions papillonne ; Imperméable à nos jeux, Cette étoile, à vos cheveux, Qui brille, palpitante, et rayonne,  Par-delà le gouffre noir, Photophore où luit l'effet des muses, Flambant l'art de leurs danses confuses, Renvoyée à ce miroir Fée, au tain que vos dits repolissent, Poétesse allant rêvant, Si lointainement devant Tous nos vers, platement, qui se hissent ! Fille, Orphée au féminin, Que ton génie émerge à ce jour Où nous renouvellerons l’amour En des poèmes sans fin



Poème posté le 10/02/18


 Poète
Salus



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.