Accueil
Poésie libre / Orage
              
Poésie libre / Orage
         
Poésie libre / Orage

Orage
par Aerospleen


J’ai cru qu’il était possible d’entrevoir les montagnes Pendant que le fermier vernissait les moissons. Le tonnerre rieur nous entraîne et nous gagne Dans l’aura parfumée de ses roses potions. Le terrible portrait, imposé dans la ferme, De cette grand-mère au regard brumeux ; Fait rouler les billes d’un ton blême, Qu’entraîne cette lumière aux teints aqueux. Qu’en est-il maintenant de cette ancienne campagne ? Quand reverrais-je ces champs belliqueux ? Le soleil prie pour nous et nous gagne ; Dans les parfums mauves d’un avenir sinueux.



Poème posté le 28/05/20 par Aerospleen


 Poète
Aerospleen



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.